• sidevantures-01 resultat
  • siarchi resultat
  • sidetail-03 resultat
  • sipetit pat resultat
  • sipaysages-01 resultat
  • siindustriel resultat
  • sidetail-01 resultat
  • sijardin-01 resultat
  • sijardin-02 resultat
  • siurba resultat
  • sicouleurs-02 resultat
  • sidetail-02 resultat
  • sivernaculaire resultat
  • sipaysages-04 resultat
  • sicouleurs-01 resultat

Exemples de conseils demandés au CAUE



1 - LIMITE D'INTERVENTION DU CAUE

    • Le CAUE Touraine vous conseille le plus en amont de votre projet. Vous voulez faire construire, faire agrandir ou faire restaurer : nous vous aidons à définir votre programme, à comprendre les enjeux architecturaux et paysagers de votre projet. Dans le cadre d'une réhabilitation, nous vous conseillons pour respecter au mieux les caractéristiques identitaires et les qualités constructives du bâti ancien.
    • Le CAUE ne participe pas à l'instruction des dossiers d'autorisation de travaux, qui est l'affaire exclusive des services compétents de l'Etat (DDT, ABF) et des collectivités (service urbanisme d'une mairie ou d'une communauté de communes).
    • Le CAUE ne réalise pas de plan.
    • Le CAUE ne se déplace pas sur place.
    • Le CAUE n'intervient pas dans des relations liant un client à son architecte, son constructeur ou son entrepreneur.

    2 - COMMENT METTRE EN PLACE VOTRE PROJET ?

      1ère étape du projet :

      Renseignez-vous ...
      • Sur la réglementation d'urbanisme, Plan Local d'Urbanisme (PLU) qui remplace progressivement les anciens Plan d'Occupation des Sols (POS) en vigueur dans la zone où se situe votre projet
      • Sur la soumission à un Plan de Protection des Risques (PPR) de la zone où se situe votre projet
      • Sur les contraintes éventuelles, comme les consultations de services.
      • Si votre projet est situé en périmètre de protection des Monuments Historiques ou en ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) qui seront remplacées par les AVAP (Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine) un règlement spécifique et détaillé, le plus souvent à la parcelle, s'applique. Dans ce cas, votre dossier est également soumis aux Architectes des Bâtiments de France
      Où consulter ces documents ?
      A la mairie de la commune où se situe votre terrain.

      • Sur les questions d'hygiène, d'assainissement. DDASS (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales).
      DDASS d'Indre et Loire :
      Cité Administrative Champ Girault 38 rue Edouard Vaillant 37042 TOURS Cedex
      Tél. : 02.47.60.44.44.

      • Si votre projet porte sur un habitat troglodytique, le syndicat intercommunal Cavités 37 qui regroupe 99 communes met à disposition des fiches conseil pour la préservation du patrimoine troglodytique.
      Cavités 37 :
      www.cavites37.fr/

      • Sur les aides et subventions pour l'amélioration de l'habitat. L'ANAH (Agence nationale de l'habitat) attribue, sous certaines conditions, des subventions pour améliorer le confort dans l'habitat privé.
      PACT d'Indre et Loire :
      www.pact37.fr/contacts
      ANAH d'Indre et Loire :
      61 avenue de Grammont 37041 TOURS CEDEX 1
      Tél. : 02 47 70 80 64
      www.anah.fr/les-aides/conditions-generales.html (possibilité de télécharger les guides d'attribution des aides)

      • Faire des économies d'énergie, utiliser les énergies renouvelables et bénéficier des aides fiscales. L'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) a crée depuis 2001, en partenariat avec les collectivités locales, un réseau d'information et de conseil de proximité sur l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Ce sont les Espaces Info Énergie (EIE) où des spécialistes peuvent vous recevoir sur la base de conseils gratuits et indépendants.
      L'EIE d'Indre et Loire est situé au siège de l'ALE 37 :
      22 rue Blaise pascal , 37000 TOURS
      Tél. : 02 47 60 90 70
      www.ale37.org/?page_id=23
      En savoir plus sur les économies d'énergie et le développement durable :
      www2.ademe.fr

      2ème étape du projet :

      Elaborez votre programme ...

      Inventoriez vos besoins et vos envies en fonction de votre mode de vie : organisation, orientation et articulation des pièces entre elles, ambiances, luminosité, couleur, relations intérieur/extérieur, ...

      Tenir compte des contraintes réglementaires ( règlement d'urbanisme, sanitaire, ...)
      Le CAUE de Touraine peut vous aider à élaborer votre programme par une méthode didactique vous permettant :
        • d'appréhender les enjeux architecturaux, urbains ou paysagers de votre projet,
        • de comprendre les particularités d'un bâtiment existant pour le rénover sans le dénaturer,
        • de réfléchir à votre programme et à l'organisation de votre projet,
        • de décrypter la réglementation et comprendre les démarches administratives.
      La définition du projet est bien entendue différente s'il sagit d'une réhabilitation ou d'une construction nouvelle.

      • Dans le cas d'une réhabilitation d'une bâtisse ancienne :
      Réhabiliter un bâti ancien c'est y apporter les éléments de conforts actuels en respectant ses caractéristiques identitaires.
      Le CAUE peut vous aider dans cette approche.

      Il est également intéressant de conserver et de tirer partie des qualités bioclimatiques et d'inertie du bâti ancien.
      L'association Maisons Paysannes de France a été fondée en 1965 (reconnue d'utilité publique en 1985) elle compte plus de 8 000 adhérents groupés en 85 délégations départementales. Elle offre aux adhérents et à l'ensemble du public la plus large information possible sur l'architecture traditionnelle rurale et sa restauration.
      Maison paysanne de Touraine :
      Délégués : M. François CÔME, Président
      Tel : 06 30 20 25 30
      www.maison-paysanne-de-touraine.com/
      www.maisons-paysannes.org/

      • Dans le cas d'une construction nouvelle :
      L'implantation du bâti sur la parcelle est un point important à considérer lors de l'élaboration du projet. D'une bonne implantation dépend l'ensoleillement optimum des pièces principales, mais aussi la protection au vent d'une terrasse par exemple. L'observation du bâti traditionnel, dont la conception s'appuyait sur le bon sens et la connaissance de son environnement, constitue un bon indicateur quant au choix à retenir pour l'orientation des façades principales. Il faut également considérer le voisinage, les contraintes liées au relief, la typologie architecturale du secteur.
      Le CAUE peut vous guider dans vos choix, en considérant les contraintes règlementaires liées au règlement d'urbanisme en vigueur sur le secteur d'implantation de votre projet.

      Faire faire un relevé de terrain, un bornage :
      Un géomètre expert est un professionnel libéral dont la formation technique s'accompagne d'une formation juridique. Il dispose en France d'un monopole pour dresser les plans et documents topographiques qui délimitent les propriétés foncières. C'est à lui qu'il faut faire appel par exemple pour diviser une parcelle ou fixer les limites entre des terrains contigus. Dans ce cas, le bornage doit être fait en présence de toutes les parties concernées.
      Ordre des Géomètres experts :
      www.geometre-expert.fr/

      • Dans tous les cas :
      Nous vous recommandons de faire appel à un architecte. Professionnel à votre écoute, il vous accompagne dans le montage de votre projet depuis la conception jusqu'à la réalisation, en s'appuyant sur votre programme. Le cas échéant, il vous aide à l'affiner et à l'enrichir. Son intervention vous permet de réaliser un projet qui vous corresponde loin des produits standards.
      Conseil régional de l'Ordre des architectes du Centre (CROAC) :
      74, boulevard Alexandre Martin 45000 Orléans
      Tél.: 02 38 54 09 99
      http://www.architectes.org/accueils/centre
      Construire avec un architecte
      Contrats types

      Se renseigner sur les assurances :
      Le site de la Fédération française des sociétés d'assurance propose un glossaire et une liste de mots clés.
      Voir la rubrique « L'assurance et vous », les dossiers sur l'assurance multi risques habitation et l'assurance dommages ouvrage.
      www.ffsa.fr/

      • En cas de litige, désordre :
      Faire faire un constat pendant ou avant les travaux :
      Chambre départementale des Huissiers de justice d'Indre et Loire.
      24 rue Victor Hugo, B.P. 1931, 37019 Tours
      Tél 02 47 05 71 92
      www.huissiers-indreetloire.com/
      www.huissiers-indreetloire.com/annuaire.html

      Faire constater un désordre de la construction :
      Tout professionnel (architecte inscrit à l'Ordre, ingénieur spécialisé ou indépendant) peut être consulté afin d'établir un rapport sur un désordre de la construction. Il existe également des experts architectes, ce terme désignant des professionnels nommés par le tribunal dans le cadre d'une procédure. Pour connaître les noms de ces professionnels, joindre le Conseil de l'Ordre des Architectes.
      Tél : 02 38 54 09 99
      Fax : 02 38 42 04 23.
      Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

      3 - PERMIS DE CONSTRUIRE OU DÉCLARATION PRÉALABLE ?

        Tous travaux susceptible de modifier l'aspect extérieur d'un bâtiment sont soumis à autorisation.
        La demande est a effectuée auprès de votre mairie.
        Travaux soumis à permis de construire :

        • Projet de construction neuve d'une surface de plancher supérieure à 20 m2.
        • Travaux d'extension sur une construction existante, créant une surface de plancher supérieur à 40 m2 en zone U (Urbaine) du PLU (Plan Local d'Urbanisme) ou d'autre documents d'urbanisme en tenant lieu (POS, Plan de sauvegarde et de Mise en valeur)
        • Travaux d'extension sur une construction existante, créant une surface de plancher supérieure à 20 m2 en dehors d'une zone U (Urbaine) du PLU (Plan Local d'Urbanisme) ou d'autre documents d'urbanisme en tenant lieu (POS, Plan de sauvegarde et de Mise en valeur)
        • Travaux créant une surface de plancher comprise entre 20 et 40 m2 en zone U (Urbaine) du PLU (Plan Local d'Urbanisme) ou d'autre documents d'urbanisme en tenant lieu (POS, Plan de sauvegarde et de Mise en valeur), si le total des surfaces de plancher dépasse 170 m2
        • Changement de destination d'un bâtiment existant avec travaux modifiant la structure ou la façade.
        • Travaux portant sur un immeuble ou une partie d'immeuble inscrit au titre des monuments historiques (sauf dans le cas de travaux d'entretien et de réparations courants)

        Travaux soumis à déclaration préalable :

        • Sont soumis à la déclaration préalable les travaux qui n'entrent pas dans le champ du permis de construire.
        • Changements de destination d'un bâtiment existant sans modification de la façade ou de la structure
        • Travaux de ravalement
        • Travaux modifiant l'aspect extérieur d'un bâtiment : remplacement de menuiseries, peinture des menuiseries, création d'une ouverture, modification d'une ouverture, pose de châssis de toit ou de lucarne, réfection de toiture ou de façade
        • Travaux créant une surface de plancher supérieure à 5 m2 et inférieure à 20 m2.
        • Travaux de modification du volume d'une construction existante entraînant le percement d'un mur extérieur
        • Travaux créant une surface de plancher comprise entre 20 et 40 m2 dans une zone U d'un PLU sans dépasser une surface de plancher totale de 170 m2

        4 - RÉHABILITATION D'UNE GRANGE EN TOURAINE

          Vous habitez en Indre et Loire et souhaitez restaurer une ancienne grange en habitation.
          Les murs semblent en bon état mais la toiture paraît ne pas être étanche.
          Comment mettre en oeuvre la restauration de la charpente ?
          Comment imaginer l'aménagement des locaux et les possibilités d'éclairage naturel ?

          Le CAUE Touraine peut vous conseiller.

          5 - CHOIX D'UN TERRAIN À BÂTIR

            Vous avez repéré un terrain dans une commune et vous avez l'intention de faire construire.
            Le propriétaire a fait établir un C.U. (certificat d'urbanisme).
            Il y a aussi un PLU et le règlement d'urbanisme mais vous ne comprenez pas tous les termes.
            Qu'avez-vous le droit de construire ?

            Le CAUE Touraine peut vous conseiller. Contactez-nous pour prendre rendez-vous.

            6 - REALISER DES TRAVAUX D'ECONOMIE D'ENERGIE SUR UN BÂTI ANCIEN

              Le bâti ancien a un comportement thermique très différent du bâti contemporain. L'association Maison Paysanne de France en collaboration avec le Ministère du Développement Durable et le CETE de l'Est a élaboré des fiches pratiques «Fiches ATHEBA», intégrant les exigences règlementaires qui permettent de mieux appréhender ce type d'intervention sur le bâti ancien.
              www.maisons-paysannes.org/economies-d-energie/atheba.html

              7 - FAIRE RÉALISER UNE VÉRANDA

                La véranda n'est pas une pièce à vivre. Trop fraiche en hivers et trop chaude en été, si votre objectif est de disposer d'une pièce supplémentaire, le CAUE vous recommande d'envisager une extension et non la réalisation d'une véranda.

                Principes à respecter pour la réalisation d'une véranda :
                Le volume de la véranda restera simple (forme rectangulaire dans la plupart des cas, sans pans coupés). Son implantation et son orientation auront beaucoup d'importance, notamment au niveau de l'ensoleillement et la luminosité. La toiture sera à une ou deux pentes selon le bâtiment existant et la surface souhaitée.
                L'implantation peut également dépendre de l'organisation intérieure de la maison, de l'aspect architecturale du bâtiment, de la configuration du terrain.
                Le règlement d'urbanisme de la commune donne parfois quelques indications sur les volumes à respecter et les matériaux à utiliser.

                Le CAUE peut vous guider dans vos choix. Un rendez-vous avec l'un de nos techniciens permettra d'examiner chacun de ces points précis en fonction du type de votre habitation et de son environnement.

                8 - REMPLACER VOS MENUISERIES

                  L'aspect des menuiseries est lié à la typologie à laquelle appartient l'habitation.
                  D'une façon générale, les menuiseries existantes en bois seront conservées
                  après réparations éventuelles. Si leur conservation n'est pas possible, les nouvelles menuiseries reprendront un dessin à l'identique des menuiseries d'origine : dimensions, proportion plus haute que large, partition en X vantaux, ... En ce qui concerne le choix du matériaux, le bois est à privilégier pour ses qualités esthétiques et sa meilleure performance thermique. Nous déconseillons vivement le PVC, matériau non recyclable, non durable, contenant des matières toxiques.

                  • Pour le remplacement des fenêtres, les châssis dit «en rénovation» sont à éviter. La largeur des dormants étant supérieure à celle des menuiseries d'origine, le rapport surface vitrée / surface pleine en est modifiée. La partition en vantaux sera réalisée par vrais petit bois sans inclusion dans le double vitrage.
                  • Pour le remplacement des portes, s'inspirer des modèles locaux, portes pleines avec ou sans imposte ou portes vitrées en partie supérieure avec 4 ou 6 carreaux protégées par un contrevent amovible.
                  • Pour le remplacement des volets ou contrevents : ils doivent être pleins ou persiennés en partie supérieure, à planches larges, avec 2 ou 3 barres d'assemblages horizontales. Les assemblages par écharpes en Z sont à proscrire, tout comme les volets roulants.

                  Les menuiseries bois doivent être protégées par une peinture à l'huile de lin et à l'essence de térébenthine. Les lasures sont à proscrire.
                  Sur le bâti rural, l'ensemble des menuiseries (porte, fenêtres et contrevents) est peint dans la même teinte.
                  Sur les maisons de maîtres, manoirs et maisons bourgeoises, les portes sont peintes de la même couleur que les fenêtres et contrevents mais 2 ou 3 tons plus sombres.
                  Les pentures et ferrures des contrevents sont peintes dans la même teinte et du même ton que les contrevents.

                  La palette de coloris se compose essentiellement de gris et gris colorés, gris-bleu, gris-vert, gris-beige et de ton plus soutenu comme le «sang de boeuf», l'ocre jaune et certains verts.
                  Les garde-corps et éléments de ferronnerie sont de teinte plus sombre que les menuiseries, 2 ou 3 tons tons plus sombre que les menuiseries ou en gris anthracite.
                  Le site du STAP, propose une palette de coloris à laquelle vous pouvez vous référer :
                  Lien vers le site du STAP


                  9 - POSER UN CHÂSSIS DE TOIT DANS UN PÉRIMETRE PROTÉGÉ

                    Vous souhaitez aménager vos combles mais il n'y a aucune ouverture. Vous allez devoir en créer.

                    Le CAUE attire votre attention sur le fait que les combles, même s'ils bénéficient d'une bonne isolation, posent toujours des problèmes de confort thermique. Pour la création de pièces supplémentaires, il est préférable d'envisager, dans la mesure du possible, une extension.
                    Si vous souhaitez aménager des combles, le type d'ouverture dépendra de l'aspect architectural du bâtiment. Il est parfois demandé, sur du bâti ancien, de créer une ou plusieurs lucarnes selon les besoins plutôt que de poser des châssis de toit. Il est parfois possible de créer des châssis de toit, de préférence sur le pan de toiture non visible depuis l'espace public (côté cour et non côté rue).
                    La règle générale : toujours des ouvertures plus hautes que larges, les châssis seront encastrés dans la toiture, sans saillie. La taille maximale sera de 78x98 cm et leur nombre fixé en fonction des besoins, de l'aspect général de l'habitation et des contraintes techniques. Les châssis seront positionnés soit dans l'axe des ouvertures en façade, soit dans l'axe des trumeaux.

                    Nos coups d'humeur